2018, année du Chien de Terre

2018, année du Chien de Terre

Bienvenue sur le site de Janae (in)formation dédié aux

Arts stratégiques de positionnement

– Infothèque –

>>> 2018, l’année du Chien de Terre,

réintroduit  ce qui nous a grandement manqué l’an dernier, voir même les 2 dernières années, c’est la capacité de prendre notre temps”, nous dit Marie-Pierre Dillenseger.

2017 favorisait la clarification,

ce qui nous a forcé à nous positionner de manière plus claire que d’habitude y compris dans un mode de rupture. Le vent temporel qui soufflait nous permettait de nous centrer sur un objectif précis mais sans encore nous donner le terreau nous permettant de transformer, d’agir.

Nous entrons enfin dans une année qui réintroduit l’élément chinois de la Terre, métaphore d’une énergie d’ancrage, de solidité, de lenteur aussi… Nous retrouvons cette année la capacité d’avancer sur un sol  ferme, ce qui n’était pas le cas l’an dernier. >>>

Vous avez, à la fin de cet article, la possibilité de télécharger une transcription de l’intégralité de la conférence de Marie-Pierre Dillenseger, ainsi qu’un tableau de synthèse récapitulant les postures à tenir cette année et le calendrier des énergies 2018 réalisé par Fabienne Grenier…

L’année 2018 est constructive!

Oui, mais Marie-Pierre Dillenseger insiste: seulement si vous avancez vous-même dans l’année en étant constructif sans revenir en arrière. Alors on avance !

Cela dit qu’il n’y a aucun intérêt à avancer bille en tête, seul, en mode bataille, dans une année qui favorise la mise ensemble, le travail collectif, pour transformer ce qui ne va pas. Je fais une distinction avec la posture personnelle qui vous demande cette année d’oser tendre une main. On n’est pas dans la compassion, mais dans une situation où l’on tend la mais parce qu’il y a un intérêt  véritable (plus à gagner à passer en mode constructif que de mener la bataille seul).

Votre posture doit être alignée avec l’énergie de l’année, sinon vous allez avancer à contre courant.

C’est de la Terre nouvelle…

2018 pose les bases d’une possible redéfinition du « faire ensemble » au niveau des institutions parce que la Terre est aussi la métaphore du grand, du large.

Dans le mode de pensée très métaphorique dont nous n’avons pas l’habitude en Occident, une année comme celle-ci donne une chance aux institutions, qui ne sont en fait que le résultat d’un agrégat d’individus comme vous et moi, de se redéfinir. Car nous sommes derrière les institutions, si nous y reprenons notre place, si nous maintenons la ligne directrice qui a été posée l’an dernier entre ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas, en terme de justice, de droit, de manière de fonctionner ensemble.

Le vrai succès ne pourra pas se faire au détriment de l’humain, de l’individu. C’est extrêmement positif comme message !

Optez pour un mode de fonctionnement plus vertueux…

Cette année introduit des modes de fonctionnement que Marie-Pierre Dillenseger nomme vertueux, et sa définition du vertueux est : le plus efficace possible en étant respectueux de l’humain et en considérant que les chiffres sont importants mais que la qualité de la vie est encore plus importante.

Il s’agit de s’occuper davantage des conditions qui permettent au niveau d’un mode de fonctionnement d’entreprise et social, de réintroduire les conditions qui permettent de sourire, de respirer !

Il est important de revenir à des postures vertueuses par rapport à la Terre, elle vous le rendra !

Osez mettre en avant vos compétences…

Le Métal c’est aussi la grande métaphore de l’expertise, la vraie expertise. Donc on est dans une année qui favorise des prises de positions fermes en particulier chez ceux qui sont en légitimité de parole. Il est absolument vital que vous identifiez et que vous fassiez remonter à la surface vos compétences existantes. Soyez agissants !

Les personnes compétentes doivent assumer leurs compétences cette année ! Osez dire ce que vous savez faire, mettez-vous en avant, pas trop mais suffisamment.

 Soyez patients…

La Terre c’est aussi l’inertie, donc ne vous attendez pas à ce que les choses aillent vite. Pour préserver votre énergie, condition essentielle de la longévité – qui est l’objectif derrière ce type de discipline –  Marie-Pierre Dillenseger nous dit qu’il convient, quand vous savez d’avance que les choses n’iront pas vite, de vous y préparer et de pas vous prendre la tête quand cela ne va pas vite puisque c’est inscrit dans l’année. Soyez patient…

Quand il s’agit de transformation profonde, cela ne peut pas aller vite !

Ayez du coeur…

Cette année il n’y a plus de Feu en surface, puisque c’est l’année du Chien de Terre, c’est de la Terre sur de la Terre. Il n’y a pas à se prendre la tête à essayer de voir ce qu’on n’a pas vu l’an dernier, vous passez votre tour et vous avancez sur ce que vous savez faire. On n’est plus dans une année volatile comme l’an dernier, sans Terre, où on ne savait jamais à quoi s’attendre.

C’est une année laborieuse, qui vous demande de maintenir des postures assez martiales et d’osez œuvrer à l’éveil des consciences, parce que le Feu qui veut remonter de dessous la Terre, c’est une lumière nouvelle, Marie-pierre Dillenseger ose même dire spirituelle. “L’image est que nous avons la responsabilité de nous connecter à ces forces de lumière que nous avons en nous et de leur permettre une voie de sortie.”

L’année favorise des postures constructives, en particulier chez des personnes compétentes qui ont du cœur. Tout est dit !

Nous comptons sur vous … et vous souhaitons une excellente année du Chien de Terre !

> Cet article est un extrait de la conférence animée par Marie-Pierre Dillenseger le 10 février 2018 à la Maison de la Chine. Transcription réalisée par Fabienne Grenier pour Janae (in)formation avec son aimable autorisation. 

Comme l’an dernier, vous trouverez ci-après la possibilité de télécharger:

Janae sur facebook

Xu Ren (Chien d'Eau): La force de transformation s'appuyant sur l'expérience pour faire émerger la prise de conscience sur des sujets planétaires... et la petite phrase qui doit faire son chemin: "je vous aime."

Yahoo Actualités
[YAHOO GREEN] Yann Arthus-Bertrand, président de la Fondation GoodPlanet : "Si on mangeait tous bio, il n'y aurait pas de Monsanto"
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

Je tiens encore à remercier Marie-Pierre Dillenseger pour sa lecture résolument positive et constructive de l’année 2018. Vous pouvez poursuivre à ses côtés en lisant son ouvrage “La voie du Feng Shui – Chevaucher le temps, apprivoiser l’espace, prendre sa place” que nous vous recommandons vivement !

Le Calendrier Chinois…

Le Calendrier Chinois…

Bienvenue sur le site de Janae (in)formation dédié aux

Arts stratégiques de positionnement

– contact –

Principe parfait entre Ciel et terre, le Calendrier Chinois va illustrer le désir des hommes de réaliser une harmonie durable avec le ciel par la libre circulation des “souffles” sur terre.

Il est utilisé depuis des millénaires… mais sur quelles bases repose-t-il ?  Le nombre de signes est identique au zodiaque que nous connaissons mais les signes et leur périodes diffèrent…

Comment les signes astrologiques Chinois sont-ils liés aux énergies des 5 “éléments” : Bois, Feu, Terre, Métal, Eau… et comment donnent-ils à chaque jour, et presque à chaque instant, ses particularités énergétiques ?…

Quel est cet axe invisible véritable clé de l’organisation spatio-temporelle chinoise ?…

>>> Découvrez au fil de cette étude comment le calendrier, outre ses fonctions bureaucratiques et rituelles, va revêtir en Chine un  caractère régulateur et prévisionnel… donnant naissance aux arts de positionnement tels que nous les connaissons aujourd’hui.


La prochaine conférence aura lieu le vendredi 23 février 2018 à Lausanne.

Renseignements & inscriptions: janae@orange.fr


Un extrait de la conférence animée par Fabienne Grenier… 

Erratum à 2:30…petite erreur certainement due au stress… Le signe du Coq est Métal mais 2017 est bien l’année du Coq de Feu !


>>> Voir l’intégralité de la conférence sur le site d’Epistemea.

L’être humain se modèle sur la terre
la terre sur le ciel
le ciel sur la voie
et la voie demeure naturelle.
Lao tseu – Tao te king

Janae sur facebook

Xu Ren (Chien d'Eau): La force de transformation s'appuyant sur l'expérience pour faire émerger la prise de conscience sur des sujets planétaires... et la petite phrase qui doit faire son chemin: "je vous aime."

Yahoo Actualités
[YAHOO GREEN] Yann Arthus-Bertrand, président de la Fondation GoodPlanet : "Si on mangeait tous bio, il n'y aurait pas de Monsanto"
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

2017, année du Coq de Feu

2017, année du Coq de Feu

Bienvenue sur le site de Janae (in)formation dédié aux

Arts stratégiques de positionnement

– contact –

Depuis 17 ans que la conférence du nouvel an chinois à lieu à la maison de la Chine, c’est la première année que Marie-Pierre Dillenseger nous dit s’être trouvée à rester plus longtemps que d’habitude à réfléchir à la manière de présenter l’année, parce que 2017 porte des forces plus tranchées, plus atypiques, plus puissantes que les années qui ont précédées.

Sa position est claire: “Mon rôle n’est pas de vous dire ce qui va arriver, parce que la vie n’est pas écrite, mais le décodage que je vais faire aujourd’hui va me permettre de mettre des mots sur des forces qui peuvent interagir avec ce que nous sommes. La difficulté est de trouver les mots justes dans un discours constructif, pour vous permettre d’accueillir une année qui est plus porteuse que les autres de complications possibles … tout en ayant à lever ce que je continue à voir comme des postures superstitieuses ou trop simplifiées qui tentent à nous enfermer dans une lecture très catégorique d’une année…/… Aussi je pose le fait que ma lecture est constructive et non prédictive !

Je dis ici très clairement que le travail que je fais ne rentre pas dans la catégorie astrologie, si on associe l’astrologie à une lecture prédictive enfermante. La ligne directrice que je tiens, et celle que je trace en mettant mes forces qui sont absolument cartésiennes, rationnelles, occidentales, au service d’une technique qui est si peu connue, est un travail de séparation du superstitieux par rapport à l’ efficace afin de faire une lecture stratégique qui note vos forces et les met en correspondance avec l’écoulement du temporel. C’est du sur-mesure.”

 

Nous entrons dans l’année du Coq du Feu…

Dans la pensée chinoise, toute chose, toute personne, tout objet, toute année, est en fait un alliage, un agrégat plus ou moins équilibré de 5 forces fondamentales. Selon cette théorie, le Coq 2017 n’est pas tant un volatile qu’une image, qui recouvre une métaphore associée à l’élément chinois du Métal.

Et c’est du Métal à force maximale !

  • Mettez-la à profit pour tracer la route, pour décider, pour avancer, pour éliminer ce qui n’est pas opportun.
  • Tout ce qui a un rapport avec la fonction stratégique, décisionnelle, de conseil, d’aide à la décision est valorisé.
  • Si vous avez un vrai savoir-faire, profitez en pour vous positionner.
  • Mettez-vous au clair sur les questions de finance, de financement, de dette, de budget…
  • Ceux qui sont calés, ancrés, qui sont en phase avec leurs priorités et qui sont prêts à agir, sont favorisés.

Il y a du Feu également dans l’année…

  • La force du Feu apporte de la lumière et favorise le fait de voir clair, le fait d’être vu…
  • Cette année… ne restez pas dans l’ombre, accentuez votre mise en lumière, montrez-vous.
  • Moins puissant que l’an dernier, le Feu permet de révéler ce qui est caché, de lever le secret… mais après avoir vu, il faut agir !
  • Son énergie reste instable mais pas assez puissante pour fondre le Métal… attention néanmoins aux étincelles !

Mais la difficulté vient surtout de ce qui n’est pas présent cette année…Il nous manque trois éléments : l’Eau, le Bois, la Terre.

 

Comment équilibrer le déséquilibre ?

Il n’y a pas de Bois, grande métaphore de la croissance…

La vertu associée au Bois c’est la bienveillance, la générosité, la capacité d’être attentif à l’autre, au plus petit que soi. Mais cette année, mettez de côté vos états d’âme et avancez !

Il n’y a pas d’Eau, grand métaphore de ce qui circule…

C’est la diplomatie, la négociation, la parole, l’échange, le parler ensemble… En l’absence d’Eau dans l’année, ne tentez pas de convaincre, gardez le cap !

Il n’y a pas de Terre, métaphore de l’ancrage…

Les forces associées à la Terre sont des forces de consolidation, de stabilité, de soutien , de tempérance, de cohésion… Le conseil de Marie-Pierre Dillenseger est d’utiliser nos propres forces de sagesse et de tempérance pour palier au manque de Terre dans l’année.

  • On ne réagit pas sur le champs, on ne contre-attaque pas tout de suite, on ralentit le mouvement.
  • On prend du recul avant une décision ou une action.
  • On favorise le collectif, l’intérêt général, force massive de contrepoids au déséquilibre de l’année.
  • On surveille ses fondations et on s’arrime pour ne pas trop se faire chahuter.
  • On s’occupe de son corps pour préserver un bon ancrage : alimentation, sport, marche…

Cependant, bien qu’il n’y ait pas de Terre au niveau de l’année, nous avons la possibilité de nous appuyer sur les 4 mois Terre: le mois du Dragon (5 avril/4 mai), le mois de la Chèvre (7 juillet/6 août), le mois du Chien (8 oct./6 nov.) et le mois du Bœuf (5 janv./3 fév.2018)

 

Faisons un tour des animaux…

Les natifs du Coq ont le vent en poupe !

L’énergie de l’année est en phase avec ce que vous êtes. Cela veut dire que cette année, vous avancez sur un terrain qui vous ressemble, vous êtes donc renforcés dans vos propres postures, c’est plutôt bien ! Mais attention aux excès et au risque de postures trop autoritaires !

Les natifs de l’année, du mois, du jour ou de l’heure du Serpent et du Bœuf sont favorisés par l’année…

Trilogie des forces Métal:

  • le Serpent, le stratège – Force d’initiation
  • le Coq, le général – Force d’action
  • le Bœuf, l’intendant – Force de stockage

Les natifs du Lapin sont les plus chahutés !
Alors cette année, armez-vous davantage et soyez moins confiants.

 

Y a-t-il des mois et des jours, qui sont plus favorables que d’autres?

Certaines années  Marie-Pierre nous donne des billes mois par mois, mais cela n’a pas vraiment d’intérêt cette année, parce que l’énergie de l’année est tellement directionnelle que l’on ne peut pas équilibrer en s’appuyant sur un mois. Ce qui vous permettra d’équilibrer, c’est de vous appuyer sur vos propres forces. Par contre, il y a un mois qui ne sera pas simple, c’est le mois de mars, qui se trouve être le mois du Lapin.

Si les mois ne peuvent, à part le plus puissant, ralentir l’énergie de l’année, les jours ne vont pas compter… sauf à faire appel à un professionnel qui pourra ajuster sa lecture en fonction de vos propres forces !


> Cet article est un extrait de la transcription de la conférence du 04 février 2017 à la Maison de la Chine, réalisée par Fabienne Grenier pour Janae (in)formation avec l’aimable autorisation de Marie-Pierre Dillenseger. 

Cette année, vous trouverez ci-après la possibilité de télécharger:


 

Je tiens encore à remercier Marie-Pierre Dillenseger pour sa lecture résolument positive et constructive de l’année 2017. Vous pouvez poursuivre à ses côtés en lisant son ouvrage “La voie du Feng Shui – Chevaucher le temps, apprivoiser l’espace, prendre sa place” que nous vous recommandons vivement !

Nous vous souhaitons une excellente année du Coq de Feu !

 

Janae sur facebook

Xu Ren (Chien d'Eau): La force de transformation s'appuyant sur l'expérience pour faire émerger la prise de conscience sur des sujets planétaires... et la petite phrase qui doit faire son chemin: "je vous aime."

Yahoo Actualités
[YAHOO GREEN] Yann Arthus-Bertrand, président de la Fondation GoodPlanet : "Si on mangeait tous bio, il n'y aurait pas de Monsanto"
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

L’efficacité à la chinoise…

L’efficacité à la chinoise…

Bienvenue sur le site de Janae (in)formation dédié aux

Arts stratégiques de positionnement

– Articles –

A travers le prisme de la pensée chinoise, François Jullien, philosophe et sinologue, professeur à l’université de Paris-Diderot, nous aide à repenser la notion d’efficacité – de l’entreprise notamment – d’une manière autre que celle qui a prévalu en Occident. L’efficacité y est plutôt basée sur la transformation de la situation par les ressources que l’on y trouve, qui permettront de rendre la situation favorable. L’Europe n’a plus l’hégémonie du sens; raviver le dialogue des cultures permet d’ouvrir l’éventail de l’humain”.

[Entretien réalisé par Dominique Huret – octobre 2011]

Ce que François Jullien dit est tellement raccord avec le mode de stratégie temporelle que nous préconisons que je ne résiste pas à en partager avec vous un extrait :


“Ce que la Chine nous apporte ce ne sont pas des leçons à emprunter et copier mais plutôt une réflexion sur nous-même pour envisager comment on peut penser l’efficacité autrement que selon la façon qui a prévalu en occident depuis les grecs. Nous avons appris l’efficacité sur un mode de modélisation et d’application: on fait un plan pour atteindre un certain but, puis on cherche les moyens de mettre en oeuvre ce plan, pour le faire entrer dans la réalité avec ce que cela implique de forçage pour imprimer ce plan, ce modèle, cet idéal, dans la matière résistante. C’est le schéma grec.

En Chine, on voit apparaître, dans les traités de stratégie chinoise notamment, une pensée de l’efficacité qui compte beaucoup plus sur la situation, qui détecte les ressources qui y seront favorables pour la faire mûrir et progressivement la transformer de façon a ce qu’elle devienne favorable. C’est la grande leçon de la stratégie chinoise !

Et aujourd’hui il parait important de croiser les deux, non pas renoncer à la conception du plan ou du modèle qui permet de mobiliser les personnes – car tout chef d’entreprise doit créer de l’idéal, donner du but, savoir vers quoi il va – mais en même temps il faut savoir aussi tirer parti de la situation, ou de ce que j’ai appelé en lisant les textes chinois, le potentiel de situation. Pensez que la situation n’est pas quelque chose qui résiste, elle peut être quelque chose qui aide. L’idée chinoise c’est qu’il faut infléchir la situation progressivement de façon à ce qu’elle devienne favorable.

“La grande idée chinoise est que
je n’engage le combat que quand j’ai déjà gagné.”

C’est à dire quand j’ai déjà le potentiel de la situation de mon côté ou que le différentiel entre l’adversaire et moi est tel, que l’adversaire s’en trouve décontenancé. Cette leçon chinoise est à méditer aujourd’hui…”

Et bien je crois que tout est dit !


A voir également…

“Orient, Occident, deux façons d’envisager l’efficacité” par François Jullien. [Colloque France-Chine 2007] >>> Modélisation à la grecque ou maturation à la chinoise…

Janae sur facebook

Xu Ren (Chien d'Eau): La force de transformation s'appuyant sur l'expérience pour faire émerger la prise de conscience sur des sujets planétaires... et la petite phrase qui doit faire son chemin: "je vous aime."

Yahoo Actualités
[YAHOO GREEN] Yann Arthus-Bertrand, président de la Fondation GoodPlanet : "Si on mangeait tous bio, il n'y aurait pas de Monsanto"
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

Se préparer à l’année qui vient…

Se préparer à l’année qui vient…

Bienvenue sur le site de Janae (in)formation dédié aux

Arts stratégiques de positionnement

– Articles –

Dans le mode de pensée chinois, nous ne sommes jamais seul. Chaque moment (année, mois, jour, heure…) est associé à l’image d’un animal, métaphore de qualités énergétiques particulières.

Il est donc nécessaire de se préparer à l’année qui vient, afin que chacun puisse ainsi tirer sa force, non pas de sa volonté, mais de la résolution de l’équation entre la qualité du moment et celle du lieu.

Plus je connais celui qui arrive, plus j’ai la capacité à me protéger et à agir.

 

Une année n’est jamais favorable ou défavorable en soi. Elle ne le devient que si nous avons les éléments de décryptage qui nous permettent de nous positionner avec pertinence,  face à ce qui peut être un allié ou un obstacle.

Ainsi lorsqu’il s’agit de caler un projet, si l’on arrive à trouver le mois, le jour, et l’heure qui correspondent à ce projet, on obtient forcément un tiercé gagnant !

Il s’agit de bien saisir l’aspect stratégique et subtil de cette pensée, qui est beaucoup plus proche d’un art martial que de formes d’astrologies prédictives.

C’est une approche qui permet d’affiner notre positionnement stratégique dans l’écoulement du temps.

Que nous réserve 2018 ?

Chaque année Marie-Pierre DILLENSEGER décrypte pour nous les qualités énergétiques de l’animal associé lors d’une conférence à la Maison de la Chine à Paris. Ces présentations annuelles sont retranscrites et mises à disposition gracieusement sur le site de Janae avec son aimable autorisation.

Pour en savoir plus sur l’année du Chien de Terre…

RENDEZ-VOUS  >>>  ICI

 

>>> Vous pouvez consulter en ligne ou télécharger les résumés des années précédentes ICI

>>> Et si vous souhaitez connaître les dates pour assister à la prochaine conférence… Rendez-vous sur le site de la Maison de la Chine

>>> Vous souhaitez en savoir plus sur le “bilan personnel” … n’hésitez pas à nous consultez.

>> Vous avez appréciez l’un ou l’autre de ces articles… partagez !

Janae sur facebook

Xu Ren (Chien d'Eau): La force de transformation s'appuyant sur l'expérience pour faire émerger la prise de conscience sur des sujets planétaires... et la petite phrase qui doit faire son chemin: "je vous aime."

Yahoo Actualités
[YAHOO GREEN] Yann Arthus-Bertrand, président de la Fondation GoodPlanet : "Si on mangeait tous bio, il n'y aurait pas de Monsanto"
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

2016, année du Singe de Feu

2016, année du Singe de Feu

Bienvenue sur le site de Janae (in)formation dédié aux

Arts stratégiques de positionnement

– Articles –

Mise à disposition gracieuse de la présentation de l’année du Singe de Feu par Marie-Pierre DILLENSEGER, retranscrite ici dans son intégralité, avec son aimable autorisation, par Fabienne GRENIER pour Janae (in)formation.

La bonne nouvelle c’est que le dynamisme revient….!

Contrairement à l’an dernier où les énergies étaient contenues, lentes et avec une certaine inertie liée à la Terre, 2016 est dynamique…! Il n’est plus temps de se (re)poser, l’année nous pousse à l’action.

Dans les techniques que nous utilisons, le point de référence est le calendrier solaire et nous sommes depuis le 4 février dans la nouvelle année. Nous quittons donc l’année de la Chèvre de Bois, année de Terre boisée et cultivable, liée au territoire, au “faire” et à la consolidation du “savoir faire”.

Le BOIS lié à la croissance, à la créativité, aux idées mais aussi à la compassion, était bien ancré en 2015. Le renouveau était possible pour celui qui avait pu mettre en œuvre et cultiver son lopin de terre en tenant compte des prises de conscience liées au Feu de l’année précédente (2014). Ce Bois est totalement absent en 2016. Cela implique qu’il n’y a pas de place pour l’énergie liée à la compassion, la générosité, la croissance, les idées, la créativité… Le temps n’est plus aux émotions ni aux “plantations”.

L’Eau revient en force, la terre s’en va grandement…!

L’année favorise le mouvement et la communication. Les postures statiques ne sont donc pas favorisées dans l’année qui vient.

Qu’est qu’une posture statique ? C’est ne pas bouger, hésiter, se poser beaucoup de questions… La Terre, présente l’an dernier, est associée à la rate, au pancréas, des organes qui travaillent, qui favorisent la digestion mais qui en terme d’humeur, ont à voir avec le fait de ruminer, de se poser des questions, de faire du sur place… Tout cela a disparu. Ce n’est plus apporté par l’année. C’est une année qu’il convient d’aborder en nous calant sur les décisions qui ont déjà été prises.

>>> Première consigne: On bouge !

Ceux qui n’ont fait aucun travail de clarification (ce qui n’a pas été fait, n’a pas été fait) bougez quand même !

>>> Deuxième consigne: On communique !

Comme l’Eau arrive, il est important de se positionner d’abord par la parole. Ce n’est pas d’avancer mais de poser clairement par des mots ce que vous chercher à faire. Le Singe est là toute l’année pour que nous communiquions aussi entre nous. Et la qualité de l’Eau en 2016 c’est l’Eau naissante. Sa présence est très opportune car malgré sa jeunesse elle porte en elle la force de la vie. C’est la promesse de nouvelles possibilités, d’une nouvelle forme de communication, on reformate son discours. L’année va vous aider à dire ce que vous n’avez pas dit depuis longtemps, secret y compris !

Le Singe de Feu…

L’animal, on l’a vu, n’est pas vraiment un animal, c’est une métaphore qui recouvre elle-même d’autres métaphores.

 

Dans le Singe, il y a du Métal puissant, en dessous il y a de l’Eau naissante et cachée encore dessous, il y a un petit peu de Terre (Sans vous appuyez sur votre propre posture cette Terre ne peut servir, elle est trop faible).

Au dessus du Singe, il y a un chapeau Feu qui n’est pas assorti au costume de l’année car il n’a pas de correspondance dans l’animal avec lequel il est associé, on dit qu’il n’est pas enraciné. Hors la lecture du binôme se fait de manière verticale et le Feu, grande métaphore de la lumière, de ce qui est visible, qui est posé sur le Singe est donc un Feu de surface.

binome-singe-de-feu

C’est le Feu du projecteur et pas le Feu du volcan… L’année n’est pas explosive car le Feu est plus fragile que ce que l’on pense. Il donne la possibilité de voir ce que vous n’avez pas vu précédemment, ou d’être à la lumière alors que vous ne l’étiez pas auparavant. Les conditions sont optimales pour oser enfin dire ce que vous avez sur le cœur. Mais il y a une incohérence entre ce qui est montré et ce que porte l’année en son sein. Il est possible que les apparences ne soient qu’illusion.

Paradoxalement, ce qui prend le dessus c’est le Métal qui est en dessous ! Il nous donne la possibilité de décoder les apparences. Le Métal qui favorise la structure,  la justice, la capacité de raisonner, de cadrer, n’était pas disponible l’an dernier.

En 2016, le métal est présent toute l’année… et sur trois ans. Cela indique que vous avez une responsabilité de clarifier vos positions, mais aussi de les rendre plus rigoureuse, d’affiner, de préciser votre savoir faire.

>>> Troisième consigne: On se centre sur son savoir faire…

Cette année va demander un effort de maîtrise sur soi, de droiture, de raisonnement. Il sera opportun d’être attentif à se qui se passe, de lire les signes… la prudence est de mise.

>>> Quatrième consigne: On reste vigilant…

Comme ce n’est pas une année statique, on peut dire que c’est une année de prise de risque mesuré, çà peut aller vite !  On peut dire que le risque est moins dangereux cette année, mais il doit se baser sur ce que vous savez déjà de vous-même et ce que vous avez déjà mis en place. Les choses peuvent arriver rapidement, de manière presque inattendue voir brutale.

>>>Cinquième consigne: On est réactif…! 

Les natifs du Singe…  sont favorisées par l’année

En 2016 un allié puissant qui résonne comme eux, et comme l’animal de l’année de naissance a à voir avec la posture sociale et professionnelle, cela va donc valoriser ce qu’ils cherchent à faire professionnellement.

Les natifs du Tigre… sont chahutés par l’année

N’écoutez pas ce qui est dit généralement sur les dangers de l’opposition entre Singe et Tigre… Cela veut surtout dire que les natifs du Tigre ne trouvent pas de correspondance dans l’énergie de l’année. Si vous êtes dans ce cas, il y a quelque chose dans l’année qui n’est pas en phase avec vous même, mais c’est du coup l’occasion de travailler sur votre positionnement, d’oser vous ouvrir à des possibilités de fonctionnement que naturellement vous n’avez pas.

Les obstacles sont aussi des opportunités de nous positionner autrement pour avancer… Le vrai risque c’est l’inertie !

Il y a un lien très particulier entre le Singe, le Rat et le Dragon…

singe

 

rat

 

dragon

Si vous êtes nés l’année du Rat, l’animal représente la force mature de l’Eau… l’année vous permet d’affiner votre parole et d’être moins entiers dans vos postures. Si vous êtes nés l’année du Dragon, l’animal contient de l’Eau “stockée”, comme un réservoir de paroles… c’est une année qui vous permet d’oser enfin dire ce que vous avez en réserve en vous-mêmes.

Si vous êtes natifs du Rat ou du Dragon, vous êtes privilégiés et boostés, par 2016.

Cela ne veut pas dire que les autres animaux sont en difficulté ou laissés de côté cette année… Ceux qui n’ont pas été nommés, tentez d’appliquer le plus fidèlement possible les conseils qui ont été donnés.

Cette année, certains mois méritent plus particulièrement notre attention…

  • Février, le mois du Tigre se trouve en opposition avec le Singe, donc cette année ne démarre pas très fort… Le dynamisme de l’année est bridé le premier mois. Dans ce système de penser, il est totalement sage que le premier mois d’une année qui veut aller vite, ralentisse les moteurs car on sort d’une année où cela ne bougeait pas du tout. On pourrait dire que février est comme une période d’échauffement avant de démarrer. On travaille en back office. La restriction est levée le mois suivant, en mars.
  • Mai, le mois du Serpent, dont l’énergie est composée de Feu, Métal et terre, est fortement attiré par le Singe. Ils s’adorent ! Du coup “çà dort” pour nous ! Parce que l’énergie du mois est amoureuse de l’énergie de l’année. Donc l’énergie de l’année sur laquelle je chercherais à m’appuyer pour me mettre en lumière, est totalement monopolisée par l’amour qu’elle porte à l’énergie du mois. C’est un mois de vacances temporaires. Cà n’enlève pas les qualités du mois ni de l’année, çà enlève du dynamisme. Comme le mois du Serpent est le premier mois de l’été, profitez-en pour vous occuper de ce que vous allez montrer ensuite.
  • Mars, le mois du Lapin, est extrêmement puissant en élément Bois. Il y a une vrai capacité d’espoir, de renouveau, mais cela ne dure pas longtemps… C’est ce mois là que tout ce qui a à voir avec les phénomènes d’écriture, de création, de générosité, de croissance, est renforcé par le temporel. Mais on reste dans une année qui contient du Feu, et le Bois sera absorbé par l’élément présent dans l’année. Ce n’est pas une année pour les rêveurs.

Le jour le plus chahuté de l’année…

Repérez les jours du Tigre, tous les douze jours… Ils démobilisent la force apportée par l’année. Ce ne sont pas des mauvais ou des bons jours, ce sont des jours où nous sommes davantage seuls, où nous devons être en vigilance accrue.

Ces jours là, toute l’année, soyez plus attentifs aux signes que d’habitude et ne vous prenez pas trop la tête si cela n’avance pas comme vous le souhaitez. Il y a absence de vent dans les voiles, cela ne dit pas stagnation, ni qu’on ne peut pas avancer, cela dit qu’on doit ramer plus nous-mêmes.

>>> Le prochain jour du Tigre sera le dimanche 14 février… les suivants + 12 jours = le 26 février, + 12 jours = le 9 mars…etc… Vous pouvez également vous référer au calendrier 2016, en repérant l’idéogramme du tigre dans les colonnes des jours… 

yin_tigre
Le conseil cette année…

L’élément chinois qui fait le “pont” entre le Feu et le Métal, c’est la Terre qui n’est pas très présente dans l’année mais elle est toujours là physiquement, car c’est la métaphore de l’environnement, du spatial, de la terre réelle mais également du statique.

Donc quand vous êtes “manipulé” par l’année, si vous vous échauffez trop ou si vous êtes trop en retrait, il faut trouver une “prise de terre”, un point d’ancrage à la Terre, et la meilleure de toute c’est véritablement la terre. Lorsque cela tangue de trop… il faut laisser reposer les énergies et faire l’effort conscient d’être connecté à la terre.

Pour pouvoir, à terme, être moins chahuté par les années qui passent, mêmes celles qui seraient le plus problématiques, il n’y a pas d’autre solution que d’être le plus clean, le plus calé, le plus en phase avec soi-même. Tout ceux qui font ce travail-là depuis des années, même s’ils sont confrontés et secoués par l’année, courent moins de risques.

 

Pour aller plus loin dans la compréhension des énergies temporelles dans le mode de penser chinois, vous pouvez télécharger l’intégralité de la présentation de l’année énergétique chinoise 2016 par Marie-Pierre DILLENSEGER .

 Télécharger ici l’article dans son intégralité en version Pdf

——————–

Nous vous souhaitons une excellente année 2016.
Marie-Pierre Dillenseger.
www.powerspaces.com
Samedi 6 février 2016. Maison de la Chine. Paris.

——————–

Transcription et droits réservés
Fabienne GRENIER pour Janae (in)formation
www.janae.fr

Janae sur facebook

Xu Ren (Chien d'Eau): La force de transformation s'appuyant sur l'expérience pour faire émerger la prise de conscience sur des sujets planétaires... et la petite phrase qui doit faire son chemin: "je vous aime."

Yahoo Actualités
[YAHOO GREEN] Yann Arthus-Bertrand, président de la Fondation GoodPlanet : "Si on mangeait tous bio, il n'y aurait pas de Monsanto"
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook