Implanter un bâtiment

Posted by on Mar 9, 2013 in Habitat sain, Optimisation spatiale, Tous les articles | 0 comments

Implanter un bâtiment

Dans le cadre de l’implantation d’un bâtiment sur un terrain ou du positionnement d’une extension, il nous faudra respecter les règles d’urbanisme, de voirie, de fluides… Mais au delà de ces contraintes techniques ou légales, il faudra aussi intégrer les caractéristiques locales, comme nous l’avons vu avec l’analyse de site.

De plus, dès la conception du projet, l’approche selon « l’art du lieu » va permettre d’instaurer une véritable cohérence entre le milieu et le bâti. Ce nouveau regard va ouvrir des perspectives de respect, de dynamique et d’échanges entre la forme créée et son environnement. Cette méthode ne fait pas appel aux cinq sens communs, elle utilise une méthode bio-sensible.

La zone de vie

Nous commencerons par délimiter l’espace dans lequel le bâtiment bénéficiera du meilleur équilibre d’échanges cosmo-telluriques,  ou équilibre vibratoire entre les énergies telluriques (qui viennent de la terre) et énergies cosmiques (qui viennent du ciel).

C’est ce que l’on nomme la « zone neutre ».

L’ancrage et l’orientation

Nous pouvons une fois cette zone définie, chercher le point le plus favorable qui servira d’ancrage à la maison. Ce point d’ancrage sur le terrain est celui qui va permettre de réguler les échanges en cas de déséquilibre et d’établir le lien entre le futur bâti et le lieu.

Ce point énergétique révélé par le lieu peut avoir plusieurs fonctions:

  • Pierre d’angle, permettant d’ancrer le bâti
  • Pierre d’âtre, activée par le feu de la cheminée
  • Pierre de seuil, matérialisée par la porte d’entrée

En parallèle, la recherche du Nord du lieu va nous permettre de donner une autre dimension à la direction de la forme du bâtiment. On pourra aussi déterminer la zone d’implantation de la prise de terre, en dehors de toutes perturbations souterraines de manière à ce que l’évacuation des charges se fasse en zone neutre.

expertise4

Dans tous les cas, la prise de terre doit être réalisée et/ou vérifiée par un homme de l’art.
Ici, la technique prime sur le sensible.

L’expertise de terrain va révéler la zone de vie et permettre l’implantation du bâti dans le respect des traditions de façon à bénéficier du meilleur rapport cosmo-tellurique présent sur le lieu.

Cet ancrage modifiera la conscience du projet et donnera une nouvelle orientation à l’acte de bâtir.

 

Votre avis est bienvenu...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *