2018, année du Chien de Terre

Posted by on Fév 28, 2018 in Lecture des énergies annuelles, Stratégie temporelle, Tous les articles | 4 comments

2018, année du Chien de Terre

« 2018, l’année du Chien de Terre, réintroduit  ce qui nous a grandement manqué l’an dernier, voir même les 2 dernières années, c’est la capacité de prendre notre temps », nous dit Marie-Pierre Dillenseger.

« 2017 favorisait la clarification, ce qui nous a forcé à nous positionner de manière plus claire que d’habitude y compris dans un mode de rupture. Le vent temporel qui soufflait nous permettait de nous centrer sur un objectif précis mais sans encore nous donner le terreau nous permettant de transformer, d’agir.

Nous entrons enfin dans une année qui réintroduit l’élément chinois de la Terre, métaphore d’une énergie d’ancrage, de solidité, de lenteur aussi… Nous retrouvons cette année la capacité d’avancer sur un sol  ferme, ce qui n’était pas le cas l’an dernier. »


Vous avez, à la fin de cet article, la possibilité de télécharger une transcription de l’intégralité de la conférence de Marie-Pierre Dillenseger, ainsi qu’un tableau de synthèse récapitulant les postures à tenir cette année et le calendrier des énergies 2018 réalisé par Fabienne Grenier…


 

L’année 2018 est constructive!

Oui, mais Marie-Pierre Dillenseger insiste: seulement si vous avancez vous-même dans l’année en étant constructif sans revenir en arrière. Alors on avance !

Cela dit qu’il n’y a aucun intérêt à avancer bille en tête, seul, en mode bataille, dans une année qui favorise la mise ensemble, le travail collectif, pour transformer ce qui ne va pas. Je fais une distinction avec la posture personnelle qui vous demande cette année d’oser tendre une main. On n’est pas dans la compassion, mais dans une situation où l’on tend la mais parce qu’il y a un intérêt  véritable (plus à gagner à passer en mode constructif que de mener la bataille seul).

Votre posture doit être alignée avec l’énergie de l’année,
sinon vous allez avancer à contre courant.

C’est de la Terre nouvelle…

2018 pose les bases d’une possible redéfinition du « faire ensemble » au niveau des institutions parce que la Terre est aussi la métaphore du grand, du large.

Dans le mode de pensée très métaphorique dont nous n’avons pas l’habitude en Occident, une année comme celle-ci donne une chance aux institutions, qui ne sont en fait que le résultat d’un agrégat d’individus comme vous et moi, de se redéfinir. C’est nous qui sommes derrière les institutions, si nous y reprenons notre place, si nous maintenons la ligne directrice qui a été posée l’an dernier entre ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas, en terme de justice, de droit, de manière de fonctionner ensemble.

Le vrai succès ne pourra pas se faire au détriment de l’humain, de l’individu.
C’est extrêmement positif comme message !

Optez pour un mode de fonctionnement plus vertueux…

Cette année introduit des modes de fonctionnement que Marie-Pierre Dillenseger nomme vertueux, et sa définition du vertueux est : le plus efficace possible en étant respectueux de l’humain et en considérant que les chiffres sont importants mais que la qualité de la vie est encore plus importante.

Il s’agit de s’occuper davantage des conditions qui permettent au niveau d’un mode de fonctionnement d’entreprise et social, de réintroduire les conditions qui permettent de sourire, de respirer !

Il est important de revenir à des postures vertueuses par rapport à la Terre,
elle vous le rendra !

Osez mettre en avant vos compétences…

Le Métal c’est aussi la grande métaphore de l’expertise, la vraie expertise. Donc on est dans une année qui favorise des prises de positions fermes en particulier chez ceux qui sont en légitimité de parole. Il est absolument vital que vous identifiez et que vous fassiez remonter à la surface vos compétences existantes. Soyez agissants !

Les personnes compétentes doivent assumer leurs compétences cette année ! Osez dire ce que vous savez faire, mettez-vous en avant, pas trop mais suffisamment.

 Soyez patients…

La Terre c’est aussi l’inertie, donc ne vous attendez pas à ce que les choses aillent vite. Pour préserver votre énergie, condition essentielle de la longévité – qui est l’objectif derrière ce type de discipline –  Marie-Pierre Dillenseger nous dit qu’il convient, quand vous savez d’avance que les choses n’iront pas vite, de vous y préparer et de pas vous prendre la tête quand cela ne va pas vite puisque c’est inscrit dans l’année. Soyez patient…

Quand il s’agit de transformation profonde, cela ne peut pas aller vite !

Ayez du coeur…

Cette année il n’y a plus de Feu en surface, puisque c’est l’année du Chien de Terre, c’est de la Terre sur de la Terre. Il n’y a pas à se prendre la tête à essayer de voir ce qu’on n’a pas vu l’an dernier, vous passez votre tour et vous avancez sur ce que vous savez faire. On n’est plus dans une année volatile comme l’an dernier, sans Terre, où on ne savait jamais à quoi s’attendre.

Cest une année laborieuse, qui vous demande de maintenir des postures assez martiales et d’osez œuvrer à l’éveil des consciences, parce que le Feu qui veut remonter de dessous la Terre, c’est une lumière nouvelle, Marie-pierre Dillenseger ose même dire spirituelle. « L’image est que nous avons la responsabilité de nous connecter à ces forces de lumière que nous avons en nous et de leur permettre une voie de sortie. »

L’année favorise des postures constructives, en particulier chez des personnes compétentes qui ont du cœur. Tout est dit !


Nous comptons sur vous … et vous souhaitons une excellente année du Chien de Terre !


> Cet article est un extrait de la conférence animée par Marie-Pierre Dillenseger le 10 février 2018 à la Maison de la Chine. Transcription réalisée par Fabienne Grenier pour Janae (in)formation avec son aimable autorisation. 

Comme l’an dernier, vous trouverez ci-après la possibilité de télécharger:


Je tiens encore à remercier Marie-Pierre Dillenseger pour sa lecture résolument positive et constructive de l’année 2018. Vous pouvez poursuivre à ses côtés en lisant son ouvrage « La voie du Feng Shui – Chevaucher le temps, apprivoiser l’espace, prendre sa place » que nous vous recommandons vivement !


 

4 commentaires

  1. Merci pour ce beau travail fidèle à la générosité du partage de Marie Pierre!
    j’espère que cela nous permettra d’aller ensemble sous les bons auspices de ce chien plein de terre!
    c

    • Vos appréciations font chaud au coeur!
      Je vous souhaite une très belle année du Chien de Terre.

  2. Ces conférences comme les retranscriptions de Marie-Pierre sont d’une grande richesse, apportent beaucoup de clarifications et l’acceptation de ce qui est à venir. Ces éclairages permettent d’adopter une posture en ligne avec les énergies en présence et de fait une économie de nos énergies propres. A titre personnel, je remercie vivement Marie-Pierre pour ce que ces conférences m’apportent.

    • Vous avez raison, ce rendez-vous annuel apporte énormément à celles et ceux qui avancent en conscience…!

Votre avis est bienvenu...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *