2016, année du Singe de Feu

Posted by on Fév 15, 2016 in Lecture des énergies annuelles, Tous les articles | 5 comments

2016, année du Singe de Feu

Mise à disposition gracieuse de la présentation de l’année du Singe de Feu par Marie-Pierre DILLENSEGER, retranscrite ici dans son intégralité, avec son aimable autorisation, par Fabienne GRENIER pour Janae (in)formation.

La bonne nouvelle c’est que le dynamisme revient….!

Contrairement à l’an dernier où les énergies étaient contenues, lentes et avec une certaine inertie liée à la Terre, 2016 est dynamique…! Il n’est plus temps de se (re)poser, l’année nous pousse à l’action.

Dans les techniques que nous utilisons, le point de référence est le calendrier solaire et nous sommes depuis le 4 février dans la nouvelle année. Nous quittons donc l’année de la Chèvre de Bois, année de Terre boisée et cultivable, liée au territoire, au « faire » et à la consolidation du « savoir faire ».

Le BOIS lié à la croissance, à la créativité, aux idées mais aussi à la compassion, était bien ancré en 2015. Le renouveau était possible pour celui qui avait pu mettre en œuvre et cultiver son lopin de terre en tenant compte des prises de conscience liées au Feu de l’année précédente (2014). Ce Bois est totalement absent en 2016. Cela implique qu’il n’y a pas de place pour l’énergie liée à la compassion, la générosité, la croissance, les idées, la créativité… Le temps n’est plus aux émotions ni aux « plantations ».

L’Eau revient en force, la terre s’en va grandement…!

L’année favorise le mouvement et la communication. Les postures statiques ne sont donc pas favorisées dans l’année qui vient.

Qu’est qu’une posture statique ? C’est ne pas bouger, hésiter, se poser beaucoup de questions… La Terre, présente l’an dernier, est associée à la rate, au pancréas, des organes qui travaillent, qui favorisent la digestion mais qui en terme d’humeur, ont à voir avec le fait de ruminer, de se poser des questions, de faire du sur place… Tout cela a disparu. Ce n’est plus apporté par l’année. C’est une année qu’il convient d’aborder en nous calant sur les décisions qui ont déjà été prises.

>>> Première consigne: On bouge !

Ceux qui n’ont fait aucun travail de clarification (ce qui n’a pas été fait, n’a pas été fait) bougez quand même !

>>> Deuxième consigne: On communique !

Comme l’Eau arrive, il est important de se positionner d’abord par la parole. Ce n’est pas d’avancer mais de poser clairement par des mots ce que vous chercher à faire. Le Singe est là toute l’année pour que nous communiquions aussi entre nous. Et la qualité de l’Eau en 2016 c’est l’Eau naissante. Sa présence est très opportune car malgré sa jeunesse elle porte en elle la force de la vie. C’est la promesse de nouvelles possibilités, d’une nouvelle forme de communication, on reformate son discours. L’année va vous aider à dire ce que vous n’avez pas dit depuis longtemps, secret y compris !

Le Singe de Feu…

L’animal, on l’a vu, n’est pas vraiment un animal, c’est une métaphore qui recouvre elle-même d’autres métaphores.

Dans le Singe, il y a du Métal puissant, en dessous il y a de l’Eau naissante et cachée encore dessous, il y a un petit peu de Terre (Sans vous appuyez sur votre propre posture cette Terre ne peut servir, elle est trop faible).

Au dessus du Singe, il y a un chapeau Feu qui n’est pas assorti au costume de l’année car il n’a pas de correspondance dans l’animal avec lequel il est associé, on dit qu’il n’est pas enraciné. Hors la lecture du binôme se fait de manière verticale et le Feu, grande métaphore de la lumière, de ce qui est visible, qui est posé sur le Singe est donc un Feu de surface.

binome-singe-de-feu

C’est le Feu du projecteur et pas le Feu du volcan… L’année n’est pas explosive car le Feu est plus fragile que ce que l’on pense. Il donne la possibilité de voir ce que vous n’avez pas vu précédemment, ou d’être à la lumière alors que vous ne l’étiez pas auparavant. Les conditions sont optimales pour oser enfin dire ce que vous avez sur le cœur. Mais il y a une incohérence entre ce qui est montré et ce que porte l’année en son sein. Il est possible que les apparences ne soient qu’illusion.

Paradoxalement, ce qui prend le dessus c’est le Métal qui est en dessous ! Il nous donne la possibilité de décoder les apparences. Le Métal qui favorise la structure,  la justice, la capacité de raisonner, de cadrer, n’était pas disponible l’an dernier.

En 2016, le métal est présent toute l’année… et sur trois ans. Cela indique que vous avez une responsabilité de clarifier vos positions, mais aussi de les rendre plus rigoureuse, d’affiner, de préciser votre savoir faire.

>>> Troisième consigne: On se centre sur son savoir faire…

Cette année va demander un effort de maîtrise sur soi, de droiture, de raisonnement. Il sera opportun d’être attentif à se qui se passe, de lire les signes… la prudence est de mise.

>>> Quatrième consigne: On reste vigilant…

Comme ce n’est pas une année statique, on peut dire que c’est une année de prise de risque mesuré, çà peut aller vite !  On peut dire que le risque est moins dangereux cette année, mais il doit se baser sur ce que vous savez déjà de vous-même et ce que vous avez déjà mis en place. Les choses peuvent arriver rapidement, de manière presque inattendue voir brutale.

>>>Cinquième consigne: On est réactif…! 

Les natifs du Singe…  sont favorisées par l’année

En 2016 un allié puissant qui résonne comme eux, et comme l’animal de l’année de naissance a à voir avec la posture sociale et professionnelle, cela va donc valoriser ce qu’ils cherchent à faire professionnellement.

Les natifs du Tigre… sont chahutés par l’année

N’écoutez pas ce qui est dit généralement sur les dangers de l’opposition entre Singe et Tigre… Cela veut surtout dire que les natifs du Tigre ne trouvent pas de correspondance dans l’énergie de l’année. Si vous êtes dans ce cas, il y a quelque chose dans l’année qui n’est pas en phase avec vous même, mais c’est du coup l’occasion de travailler sur votre positionnement, d’oser vous ouvrir à des possibilités de fonctionnement que naturellement vous n’avez pas.

Les obstacles sont aussi des opportunités de nous positionner autrement pour avancer… Le vrai risque c’est l’inertie !

Il y a un lien très particulier entre le Singe, le Rat et le Dragon…

singe

rat

dragon

Si vous êtes nés l’année du Rat, l’animal représente la force mature de l’Eau… l’année vous permet d’affiner votre parole et d’être moins entiers dans vos postures. Si vous êtes nés l’année du Dragon, l’animal contient de l’Eau « stockée », comme un réservoir de paroles… c’est une année qui vous permet d’oser enfin dire ce que vous avez en réserve en vous-mêmes.

Si vous êtes natifs du Rat ou du Dragon, vous êtes privilégiés et boostés, par 2016.

Cela ne veut pas dire que les autres animaux sont en difficulté ou laissés de côté cette année… Ceux qui n’ont pas été nommés, tentez d’appliquer le plus fidèlement possible les conseils qui ont été donnés.

Cette année, certains mois méritent plus particulièrement notre attention…

  • Février, le mois du Tigre se trouve en opposition avec le Singe, donc cette année ne démarre pas très fort… Le dynamisme de l’année est bridé le premier mois. Dans ce système de penser, il est totalement sage que le premier mois d’une année qui veut aller vite, ralentisse les moteurs car on sort d’une année où cela ne bougeait pas du tout. On pourrait dire que février est comme une période d’échauffement avant de démarrer. On travaille en back office. La restriction est levée le mois suivant, en mars.
  • Mai, le mois du Serpent, dont l’énergie est composée de Feu, Métal et terre, est fortement attiré par le Singe. Ils s’adorent ! Du coup « çà dort » pour nous ! Parce que l’énergie du mois est amoureuse de l’énergie de l’année. Donc l’énergie de l’année sur laquelle je chercherais à m’appuyer pour me mettre en lumière, est totalement monopolisée par l’amour qu’elle porte à l’énergie du mois. C’est un mois de vacances temporaires. Cà n’enlève pas les qualités du mois ni de l’année, çà enlève du dynamisme. Comme le mois du Serpent est le premier mois de l’été, profitez-en pour vous occuper de ce que vous allez montrer ensuite.
  • Mars, le mois du Lapin, est extrêmement puissant en élément Bois. Il y a une vrai capacité d’espoir, de renouveau, mais cela ne dure pas longtemps… C’est ce mois là que tout ce qui a à voir avec les phénomènes d’écriture, de création, de générosité, de croissance, est renforcé par le temporel. Mais on reste dans une année qui contient du Feu, et le Bois sera absorbé par l’élément présent dans l’année. Ce n’est pas une année pour les rêveurs.

Le jour le plus chahuté de l’année…

Repérez les jours du Tigre, tous les douze jours… Ils démobilisent la force apportée par l’année. Ce ne sont pas des mauvais ou des bons jours, ce sont des jours où nous sommes davantage seuls, où nous devons être en vigilance accrue.

Ces jours là, toute l’année, soyez plus attentifs aux signes que d’habitude et ne vous prenez pas trop la tête si cela n’avance pas comme vous le souhaitez. Il y a absence de vent dans les voiles, cela ne dit pas stagnation, ni qu’on ne peut pas avancer, cela dit qu’on doit ramer plus nous-mêmes.

>>> Le prochain jour du Tigre sera le dimanche 14 février… les suivants + 12 jours = le 26 février, + 12 jours = le 9 mars…etc… Vous pouvez également vous référer au calendrier 2016, en repérant l’idéogramme du tigre dans les colonnes des jours… 

yin_tigre

Le conseil cette année…

L’élément chinois qui fait le « pont » entre le Feu et le Métal, c’est la Terre qui n’est pas très présente dans l’année mais elle est toujours là physiquement, car c’est la métaphore de l’environnement, du spatial, de la terre réelle mais également du statique.

Donc quand vous êtes « manipulé » par l’année, si vous vous échauffez trop ou si vous êtes trop en retrait, il faut trouver une « prise de terre », un point d’ancrage à la Terre, et la meilleure de toute c’est véritablement la terre. Lorsque cela tangue de trop… il faut laisser reposer les énergies et faire l’effort conscient d’être connecté à la terre.

Pour pouvoir, à terme, être moins chahuté par les années qui passent, mêmes celles qui seraient le plus problématiques, il n’y a pas d’autre solution que d’être le plus clean, le plus calé, le plus en phase avec soi-même. Tout ceux qui font ce travail-là depuis des années, même s’ils sont confrontés et secoués par l’année, courent moins de risques.

 

Pour aller plus loin dans la compréhension des énergies temporelles dans le mode de penser chinois, vous pouvez télécharger l’intégralité de la présentation de l’année énergétique chinoise 2016 par Marie-Pierre DILLENSEGER .

 Télécharger ici l’article dans son intégralité en version Pdf

——————–

Nous vous souhaitons une excellente année 2016.
Marie-Pierre Dillenseger.
www.powerspaces.com
Samedi 6 février 2016. Maison de la Chine. Paris.

——————–

Transcription et droits réservés
Fabienne GRENIER pour Janae (in)formation
www.janae.fr


 

5 commentaires

  1. Merci fabienne très belle année du singe à toi.

  2. Merci beaucoup pour ce document passionnant …et pour  » les rats  » que nous sommes … une année en effet , très intéressante!:-)

  3. Extra ! J’attendais cette lecture avec impatience ! Un grand merci à toi et à Marie-Pierre.

  4. Singe de feu… hummm, pas si drôle que çà finalement ! Merci de toutes ces infos.

  5. Merci beaucoup pour ce travail de transcription mis gentiment à notre disposition et merci à Marie-Pierre évidemment !

Votre avis est bienvenu...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *